Sorbier

Sorbus aucuparia

Nom français: Sorbier domestique, Cormier

Famille: Malacées

Partie employée: bourgeons frais


Habitat:

Le Sorbier pousse en forêt, dans des haies mais il est aussi cultivé.

Le Sorbier/Cormier est l’une des espèces fruitières ancêtre du poirier.

Description:

Arbre de la tradition celtique, arbre de lumière qui donne des fruits rouge corail, très appréciés des oiseaux. Charlemagne en recommande la plantation dans son « capitulaire de Villis ».

Ses fruits sont comestibles s’ils sont transformés en confiture ou en boissons.


PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES

Action anti-inflammatoire:

Le Sorbier est anti-inflammatoire au niveau veineux.

Action sur le système ORL:

Le Sorbier agit avec succès dans les bourdonnements d’oreille, l’hypo-acousie, le syndrôme de Ménière, les acouphènes, l’otosclérose, à condition que ces symptômes soient d’origine circulatoire.

Le Sorbier agit également sur diverses formes de surdité : la surdité par tympanosclérose et la surdité brusque par spasme vasculaire.

Action sur le système uro-génital:

Le Sorbier est utile dans les troubles de la ménopause (bouffées de chaleur). Il exerce une action hypotensive veineuse, utile chez la femme ménopausée ou en préménopause.

Action sur le système circulatoire:

Grand régulateur de la circulation veineuse, draineur du système veineux, le Sorbier est employé comme fluidifiant sanguin, dans les troubles liés à l’hyperviscosité et le ralentissement de la circulation provoquant une pléthore veineuse.

Le Sorbier corrige une hypocoagulation, Il soulage les sensations de jambes lourdes ou brûlantes, les hémorroïdes, les varices diverses, tant vaginales que vulvaires.

Le Sorbier est un remède de phlébites et paraphlébites ; il soulage les jambes variqueuses avec cordon veineux, les ulcères variqueux (souvent provoqués par une mauvaise circulation), les stases lymphatiques.

Le Sorbier est utile dans les céphalées congestives d’origine circulatoire.


Posologie: voir les règles générales d’utilisation

Remèdes complémentaires:

Le Sorbier est associé au Marronnier et au Chataignier dans le Gemmo-Complexe GC 17 (Circulation veineuse).

Contre-indications: