Noyer

Juglans regia

Nom français: Noyer royal

Famille: Juglandacées

Partie employées: bourgeons frais


Habitat:

Le Noyer est un arbre cultivé depuis très longtemps. Il empêche la croissance d’autres plantes à cause de naphtoquinones (juglone, …) contenues dans ses feuilles. C’est pourquoi, d’un point de vue phytosociologique, il est considéré comme un arbre associal. On le prescrira donc séparément des autres remèdes.

Description:

On remarquera l’analogie de forme entre la noix et son cerneau avec la forme de la tête et du cerveau. Le cerneau forme une véritable cervelle végétale.


PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES

Action anti-inflammatoire:

Le Noyer est utilisé dans les blépharites.

Il est utile dans les inflammations chroniques (voir systèmes uro-génital et respiratoire)

Action sur le système cutané:

Le Noyer agit sur de nombreuses suppurations et inflammations chroniques. Il est considéré comme l’anti-infectieux du système cutané, notamment dans la furonculose, les abcès, l’acné, l’herpès, l’impétigo, les mycoses, les plaies infectées, atones, les pyodermites non parasitaires, l’anthrax. Il est indiqué dans les dermatoses psoriques, en particulier le psoriasis et la lèpre ainsi que dans de nombreuses formes d’eczémas et les croutes de lait. Il est également actif en cas de sclérodermie.

Il est mentionné dans les adénopathies, la trichinose, les engelures, le panaris, les verrues.

Action sur le système digestif:

Au niveau intestinal:

Le Noyer agit surtout sur les diarrhées, y compris celles provoquées par la prise d’antibiotiques, ainsi que sur les dysentries.

Le Noyer contribue à restaurer la flore intestinale ce qui explique son efficacité dans les dysbioses intestinales, contre le météorisme abdominal, le gonflement post-prandial, l’aérophagisme et les selles d’odeur afécale. Il est également recommandé dans la rectocolite ulcéreuse.

Sa richesse en polyphénols explique en partie son activité anti-parasitaire, anthelminthique et antioxydante.

Le Noyer exerce une action antibactérienne sur le Staphylocoque doré, l’Escherichia coli et le Candida albicans.

Au niveau du pancréas:

Le Noyer est actif dans les insuffisances pancréatiques fonctionnelles et chroniques. Il s’indique dans le diabète de type II ainsi que dans l’hyperglycémie.

Au niveau du foie:

Le Noyer joue un role dans les cirrhoses alcooliques et stimule les cellules de Kuppfer (macrophages). Il est potentiellement capable d’éliminer les métaux lourds. Il est efficace dans les céphalées biliaires.

Au niveau buccal:

Le Noyer exerce ses vertus astringentes dans les stomatites aphteuses, les gingivites, le granulome dentaire.

Action sur le système respiratoire:

Le Noyer lutte contre les infections des muqueuses, tant bronchique, trachéique que sinusale. Il est donc indiqué dans les bronchites, les sinusites, les amygdalites, les laryngites, les otites.

Il est aussi conseillé parfois dans certaines manifestations allergiques.

Il semble convenir aux ronfleurs et aux personnes qui souffrent d’apnées de sommeil.

Action sur le système nerveux:

Le Noyer présente de remarquables propriétés sédatives. Il améliore le confort du sommeil.

Action sur le système ostéo-articulaire:

Le Noyer est indiqué dans la collagénose, la PCE, la périarthrite noueuse, le syndrome de Still, la sclérose en plaque, la sclérose médullaire. Il peut être utilisé en cas de douleurs articulaires anciennes qui réapparaissent et dans le cas de la fibromyalgie.

Action sur le système uro-génital:

Le Noyer est indiqué dans les calculs de l’urêtre, les pyélonéphrites chroniques, les néphropathies, notamment l’hyperhydrose.

Le Noyer agit (comme anti-inflammatoire) sur les métrites, les salpingites, les vaginites, les endométrites, les vulvo-vaginites.

Le Noyer constitue un excellent remède des leucorrhées ; il est mentionné dans les mastites récidivantes.

Action sur le système cardio-vasculaire:

Le Noyer est efficace dans l’ulcère variqueux et comme anti-inflammatoire sur les artérites et les myocardites.

Il agit comme vaso-relaxant circulatoire utile dans les érythèmes passifs.

Comme circulatoire, il fait sur les rétinopathies diabétiques.

Action sur le système immunitaire:

Le Noyer est indiqué dans tous les phénomènes caractérisés par une hyper-gamma-globulinémie et l’absence de alpha2 globulines.

Le Noyer joue un rôle dans tous les syndromes d’hyperimmunité dont certaines manifestations (lupus érythémateux, dermatomyosites) sont le reflet. Il joue aussi un rôle anti-infectieux dans la mononucléose, les parotidites épidémiques (oreillons).

Le Noyer exalte les défenses générales de l’organisme.


Posologie: voir les règles générales d’utilisation

Remèdes complémentaires:

Le cassis peut être associé à beaucoup d’autres bourgeons. Il est d’ailleurs présent dans beaucoup de complexes.

Contre-indications: