Ginkgo biloba

Ginkgo biloba

Nom français: Ginkgo, arbre aux 40 écus, abricot d’or

Famille: Ginkgoacées

Partie employées: bourgeons frais à l’éclosion


Habitat:

Le Ginkgo existe sur terre depuis plus de 300 millions d’années. Il représente une des plus anciennes espèces d’arbre en vie actuellement.

Description:

Le Ginkgo résiste très bien aux maladies, à la pollution, aux stress environnementaux et s’adapte facilement aux milieux urbains. Il est régulièrement planté le long des rues et dans les parcs. C’est le seul arbre qui a survécu à l’explosion atomique d’Hiroshima en 1945.


PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES

Action anti-inflammatoire:

Le Ginkgo agit sur l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs et facilite la circulation collatérale. Il améliore les troubles liés à la maladie de Raynaud, les colites ischémiques et les angines de poitrine dues à l’oblitération des artères coronaires.

Action anti-oxydante:

L’extrait de Ginkgo est riche en flavonoïdes ; il est très efficace dans l’inhibition de la peroxydation lipidique membranaire. Il constitue un important protecteur de la membrane cellulaire. Il agit comme anti-vieillissant cellulaire tant au niveau membranaire que cellulaire.

Action sur le système digestif:

Le Ginkgo augmente la libération d’insuline dans le pancréas et normalise de ce fait un diabète modéré d’installation récente. Il contribue à lutter contre les effets secondaires des diabétiques avancés (gangrène, trouble de le vision, …)

Action sur le système respiratoire:

Le Ginkgo agit sur l’asthme, l’emphysème, en tant qu’anti-inflammatoire

Action sur le système cardio-vasculaire / circulatoire:

L’action du Ginkgo sur le système circulatoire veineux, capillaire et artériel s’effectue à 3 niveaux : métabolique, rhéologique et vasculaire. Il augmente la résistance des membranes artérielles, ce qui favorise leur élasticité. Il constitue un facteur préventif de l’artériosclérose et lutte contre la fragilité capillaire. Il augmente l’irrigation sanguine et diminue les résistances périphériques dans les petites artères.

Grâce au Ginkgo, le sang redevient fluide ; la viscosité sanguine et l’agrégation plaquettaire diminuent. Il constitue un tonique veineux, artériel et lymphatique, utile dans les thrombophlébites et les ulcères variqueux ainsi que dans les troubles veineux mineurs tels que varices, oedème des chevilles, jambes lourdes et douloureuses, hémorroïdes, maux de tête d’origine vasculaire. Le Ginkgo s’oppose à la formation de caillots dans le sang et ainsi retarde l’apparition des thromboses.

Il peut être utile dans les troubles de l’équilibre (maladie de Ménière) et dans les acouphènes liés à des troubles circulatoires.

Il améliore les vertiges, la mémoire à court terme et la capacité d’apprentissage. Il stimule la vivacité d’esprit et la vigilance. Il est donc utile pour les étudiants.

Action sur la circulation cérébrale:

L’extrait de Ginkgo (et plus particulièrement le complexe intégré de Ginkgo – GC08) assure une meilleure oxygénation des cellules du cerveau. Il joue un rôle protecteur du cerveau en maintenant une meilleure polarisation membranaire.

En favorisant le fonctionnement des neurotransmetteurs dans le cerveau, le Ginkgo s’indique dans la dyslexie, l’amnésie, les troubles de la sénilité (démence sénile), l’insuffisance cérébrale générale.

Action sur le système oculaire :

Le Ginkgo agit sur la microcapillarité sanguine oculaire et sur les muscles oculaires ; il est donc utile dans les rétinopathies diabétiques.

Il est mentionné dans le glaucome et le durcissement du cristallin. Il agit sur la diminution de l’oedème affectant la rétine et des lésions rétiniennes (notamment la dégénérescence de la macula DLMA)

Action sur le système immunitaire:

Le Ginkgo favorise le fonctionnement du système immunitaire. Il modère certaines inflammations (arthrite, asthme, eczéma, hépatite B) et certaines manifestations allergiques (par inhibition du PAF). Il présente une action anti-fibrosique utile dans les maladies dégénératives (maladie d’Alzheimer) et les radiothérapies.

Action sur la dépression et le psychisme:

Le Ginkgo améliore les symptômes dépressifs divers ainsi que les troubles neuro-psychologiques qui accompagnent le syndrôme pré-menstruel. Il est mentionné comme anxiolytique et est susceptible d’améliorer la qualité du sommeil. Il pourrait être utilisé en cas de troubles psychiques profonds telle la schizophrénie.


Posologie: voir les règles générales d’utilisation

Remèdes complémentaires:

Gemmo-complexe GC 10 – Mémoire

Contre-indications:

Le Ginkgo s’est montré dénué de toute toxicité propre mais peut développer des interactions avec certains médicaments, notamment les anti-dépresseurs.

En cas de prise simultanée d’anti-coagulant, le Ginkgo peut en augmenter l’action et provoquer des hémorragies. Il est donc important de consulter son médecin ou son thérapeute avant le début de la prise de Ginkgo.