Vous êtes sur le site de la FEH,
Fédération Européenne d'Herboristerie
En savoir plus sur la FEH
Retour au site Biogem

LE MACERAT DE VIGNE

Extrait de bourgeon Vitis vinifera

bourgeon de Vigne Si la vigne est bien connue depuis très longtemps pour son fruit et tous les sous-produits qui en découlent, on connaît moins l'usage de sa feuille, de sa sève (en collyre) et de ses bourgeons.

Son action en gemmothérapie se situe dans les inflammations chroniques à tout niveau :

Au niveau cutané, la vigne constitue un remède de certaines dermites, de l'érysipèle, des verrues et de la collagénose. La plupart de ces symptômes ont une origine interne, souvent intestinale.

Au niveau du système digestif, le bourgeon de vigne agit dans les inflammations intestinales, telles la rectocolite granulomateuse, la colite, l'iléite de Crohn.

Comme anti-inflammatoire, il intervient au niveau circulatoire, dans les hémorroïdes, les phlébites douloureuses, les hémorragies utérines à la ménopause, les hyperménorrhées douloureuses, les adénites (inflammation des ganglions lymphatiques).

Néanmoins, c'est au niveau articulaire que les propriétés anti-inflammatoires du bourgeon de vigne s'appliquent, au grand soulagement des utilisateurs, surtout dans les affections chroniques telles le rhumatisme articulaire aigu, les douleurs arthrosiques diverses, les arthroses (coxarthrose, gonarthrose), notamment celles des petites articulations et celles avec hyperuricémie.

Le bourgeon de vigne ralentit et stoppe les déformations articulaires, les érythèmes noueux, car il freine la formation des ostéophytes. Il est cependant actif dans la ménopause (la fixation du calcium se situe au niveau du colon !).

Au niveau du système uro-génital, le bourgeon de vigne est un remède du fibrome (qu'il "défibrose"), du kyste ovarien, de la néphrose lipoïdique.

Au niveau du système pulmonaire, il constitue une alternative à la sarcoïdose et améliore les divers syndromes hyperimmuns polyclonaux (maladies auto-immunes, souvent d'origine digestive).

Le bourgeon de vigne freine également le processus néo-formateur (il inhibe le processus tumoral) et est considéré comme antisycotique.

Copyright FEH : les informations ainsi que les photos reprises sur ce site sont la propriété de la Fédération Européenne d'Herboristerie. Il est interdit de les utiliser sans l'accord préalable de la FEH.