Vous êtes sur le site de la FEH,
Fédération Européenne d'Herboristerie
En savoir plus sur la FEH
Retour au site Biogem

LE MACERAT DE VIORNE

Extrait de bourgeon de Viburnum lantana

La viorne est surtout considérée comme un draineur du poumon. A ce titre, elle est utilisée dans les manifestations allergiques accompagnées de dyspnées asthmatiques, dans l'asthme (surtout infantile), l'asthme surinfecté sur terrain allergique, les dyspnées non allergiques.
Elle exerce une activité sédative sur le système neurovégétatif pulmonaire et, de ce fait, elle se recommande dans les bronchites dyspnéisantes, les anergies chroniques. Elle inhibe le spasme bronchiolaire. C'est un grand remède des rhinites spasmodiques chroniques.
La viorne se rattache à la loge Poumon/Gros Intestin en médecine chinoise et agit sur la diathèse psorique avec alternance cutanée et respiratoire (lorsque l'on fait «rentrer» un eczéma par des pommades, il se déplace et se transforme souvent en asthme).
A ce titre, il est logique de voir la viorne indiquée dans l'eczéma atopique et les eczémas en état inflammatoire, les dermatomyosites.
Son action régulatrice sur l'axe diencéphalo-thyroïdien explique son action régulatrice sur la thyroïde. Elle donne de bons résultats dans les hyperthyroïdies.
Ce macérat glycériné est également utile dans la périarthrite chronique évolutive et les périarthrites noueuses.

Propriétés thérapeutiques :