Vous êtes sur le site de la FEH,
Fédération Européenne d'Herboristerie
En savoir plus sur la FEH
Retour au site Biogem

LE MACERAT GLYCERINE DE ROMARIN

Extrait de bourgeon de Rosmarinus officinale

Cette plante est bien connue en phytothérapie puisqu'on l'utilise sous plusieurs formes galéniques: teinture-mère, huile essentielle, tisane, extrait fluide, …

Le macérat glycériné de romarin se réalise avec les jeunes pousses feuillées non ligneuses. Il s'agit toujours des pousses non florales.

Les travaux de Fleurentin, Pelt et alii montrent que les jeunes pousses sous forme de macérat glycériné exercent une activité hépatoprotectrice très supérieure (63 %) à la plante entière (6 %).

Il en va de même pour le flux biliaire dont la mesure montre une activité cholerétique 2 fois et demi plus importante pour la jeune pousse par rapport à la plante entière.

Le macérat glycériné de romarin exerce également une activité de piégeage des radicaux libres supérieure à celle de la plante entière.

Vraisemblablement - mais il faut en avoir la confirmation expérimentale -, d'autres macérats glycérinés possèderait également de telles propriétés anti-oxydantes, notamment le bourgeon de cassis et de peuplier.

Les indications traditionnelles de Rosmarinus officinalis ont été confirmées in vivo chez le rat avec une supériorité d'action des jeunes pousses par rapport à la plante entière.

C'est au niveau sanguin et hépatique que le romarin exerce son activité principale.
Grand draineur hépatique et hépatoprotecteur, il agit dans les insuffisances hépatiques, les lithiases vésiculaires et les dyskinésies biliaires.
Il est à la fois cholagogue et cholérétique.

Au niveau sanguin, il normalise la vitesse de sédimentation, piège les radicaux libres et augmente les globules rouges.
Le romarin jeune pousse est un désintoxicant général de l'organisme, il abaisse les triglycérides, le taux d'urée, d'acide urique, de cholestérol et rétablit l'équilibre minéral et ionique.
Il est recommandé pour stimuler la circulation des extrémités (mains et pieds froids) et lutte contre l'athérosclérose.

Au niveau uro-génital, le romarin - de nature Yang - est un tonique agissant dans l'insuffisance surrénalienne et les anomalies sexuelles fonctionnelles (frigidité, impuissance).
Il lutte contre la sénescence gonadique, la congestion de la prostate et les dysménorrhées.

Copyright FEH : les informations ainsi que les photos reprises sur ce site sont la propriété de la Fédération Européenne d'Herboristerie. Il est interdit de les utiliser sans l'accord préalable de la FEH.