Vous êtes sur le site de la FEH,
Fédération Européenne d'Herboristerie
En savoir plus sur la FEH
Retour au site Biogem

LE SIROP DES CHANTRES

Depuis longtemps, nombreux sont ceux qui ont fait l'éloge du Sirop des Chantres : RACINE le recommandait à son ami BOILEAU pour soigner son extinction de voix, les chantres de la cathédrale Notre Dame de Paris l'utilisaient régulièrement dans les cas d'aphonie et d'enrouement.
De son nom latin Erysimum officinale (du grec eryo : je sauve, allusion à ses propriétés très efficaces et rapides pour soulager la voix), l'herbe aux chantres porte en langage populaire le nom de "herbe à la gorge".

L'herbe aux chantres ou Erisymum est donc le spécifique des cordes vocales.
Cette grande plante à fleurs jaunes (d'où son nom populaire de "Julienne jaune") appartient à la famille des crucifères et présente des fruits filiformes (les siliques) enroulés très étroitement autour de la tige, elle-même disposée de façon désordonnée. Selon la théorie des signatures, cette disposition de la plante est en analogie avec les cordes vocales "tordues", irritées.

Le Sirop des Chantres composé contribue à une meilleure pose de la voix ; il est recommandé à ceux dont la profession soumet la voix à rude épreuve (comme les avocats, les chanteurs, les présentateurs, les choristes mais aussi les enseignants, les représentants, etc …).

Ce sirop est aussi bénéfique pour les toux invétérées, les rhumes, les écoulements de nez, les engorgements de poitrine (il est propre à tirer les glaires du poumon). Il augmente l'énergie des poumons qui, selon la médecine chinoise, contrôlent la voix.

Fabriqué à l'ancienne, selon une formule d'un manuscrit du 17ème siècle, le Sirop des Chantres composé renferme de la réglisse qui adoucit et tempère la force du Sysimbrium. La racine d'aunée amplifie l'action bénéfique de l'herbe aux chantres. De nature chaude, cette plante redonne clarté et puissance à la voix.

Copyright FEH : les informations ainsi que les photos reprises sur ce site sont la propriété de la Fédération Européenne d'Herboristerie. Il est interdit de les utiliser sans l'accord préalable de la FEH.